Comment le régime sans gluten améliore les performances sportives

Gluten_Sport_02Un nombre croissant de sportifs se laissent tenter par le régime sans gluten. Qu’ils soient sportifs amateurs ou de haut niveau, y a-t-il des raisons objectives à adopter ce régime alimentaire ? Est-ce un effet de mode ? Un effet placebo ? Nous allons voir que les sportifs semblent tirer de nombreux bénéfices à supprimer le gluten de leur alimentation.

Des protéines indigestes

La pensée généraliste que l’on entend toujours auprès de la médecine classique, consiste à dire qu’en dehors de la maladie cœliaque (intolérance au gluten), il n’y a aucune raison d’incriminer le gluten dans des symptômes et pathologies diverses et variées. Après tout, le pain est aussi beaucoup consommé chez les sportifs et bon nombre d’entre eux semblent se porter convenablement. Même s’il n’y a, à ma connaissance aucune étude ayant évalué et comparé les performances de sportifs adoptant un régime classique et un régime sans gluten, tout laisse penser que le gluten possède des protéines très complexes qui ne sont pas digérées correctement par notre tube digestif. Pourquoi ? Nous ne possédons pas le matériel enzymatique pour pouvoir digérer entièrement ces fractions protéiques. Notre estomac va donc travailler anormalement et produire de nombreux acides pour tenter de digérer les miettes de gluten. Cela se traduira bien souvent par des lenteurs digestives et/ou des reflux gastro-œsophagiens.

Quand le gluten s’attaque à vos intestins

Notre intestin est à l’origine de 75 % de notre immunité. En fonction de notre alimentation, nous pouvons favoriser le développement des bonnes bactéries, tout comme voir proliférer les mauvaises. Cet écosystème très instable est à l’origine de nombreuses pathologies et maladies. Nous creusons notre tombe à partir de nos intestins. Pourquoi ? Car nous mangeons beaucoup trop de céréales riches en gluten. Le gluten fait partie des premiers agresseurs de notre paroi intestinale. Une autre maladie, découverte plus récemment est la sensibilité au gluten. Celle-ci affecterait beaucoup plus de monde, puisqu’une personne sur trois serait touchée. Les pathologies digestives les plus courantes sont la fatigue, les ballonnements, le côlon irritable, l’alternance de constipations et de diarrhées. Il est aisé de comprendre que souffrir de tels symptômes est loin d’être l’idéal lorsque l’on recherche la performance sportive.

Les blés modernes créent de l’inflammation

En augmentant les marqueurs de l’inflammation au sein de l’organisme, le gluten est responsable d’un nombre très important de blessures chez les sportifs. Les chercheurs ont observé un lien de cause à effet entre l’absorption de gluten et l’inflammation chronique. Ce qui se traduit par des tendinites à répétition ou des blessures articulaires.

Un régime sans gluten améliore les performances

Gluten_Sport_04_SmallLa digestion est une grande consommatrice d’énergie. C’est pourquoi tant de sportifs cherchent à alléger leur alimentation de façon à garder une énergie optimale. Le gluten étant très difficile à digérer, il ne fait aucun doute que le supprimer totalement de sa diète revient à économiser une énergie capitale que l’on pourra réserver à l’effort physique. Les chercheurs ont pu mettre en évidence qu’un régime sans gluten permettait d’augmenter le métabolisme, améliorant la sensibilité à l’insuline, facilitant l’utilisation du glucose et ainsi améliorant l’entrée des nutriments au sein des cellules.

Références